Amours Plurielles : Doctrines Médiévales Du Rapport Amoureux De Bernard De Clairvaux À Boccace, Edition Bilingue… par Ruedi Imbach, Iñigo Atucha

Amours plurielles
par Ruedi Imbach, Iñigo Atucha

” J’aime pour aimer ” (Bernard de Clairvaux). Au Moyen Age, comme aujourd’hui, l'” amour ” se dit en plusieurs sens. Entre le XIIe et le XVe siècle, une étonnante réflexion théorique sur la nature de l’amour révèle et dépasse l’antinomie entre amour divin et amour humain, tant courtois qu’érotique. Les onze textes bilingues réunis dans cet ouvrage, textes de théologiens et de philosophes, d’amantes et d’amants, montrent voies et passages.

Lettres des deux amants
par Peter Abelard, Héloïse, Sylvain Piron

“La passion entre Abélard (1079-1142), l’un des plus importants théologiens philosophes du Moyen Age, et Héloïse (1101-1164), qui devait se retirer dans un couvent et devenir une abbesse de grande renommée, est peut-être à l’origine de cet échange de 116 lettres dans lesquelles les amants ne se nomment jamais et dont l’authenticité est justement questionnée dans cette édition.

Vocabulaire du christianisme
par Michel Feuillet

En même temps qu’un corps de doctrine, le christianisme a introduit un ensemble de notions, de termes et de concepts qui se révèlent indispensables à sa compréhension, bien qu’ils soient souvent peu connus. Le christianisme est donc tout autant un langage qu’une religion.
Quels sont les termes-clé de ce langage, qui permettent d’éclairer une pensée fondatrice pour la civilisation occidentale ? Cet ouvrage, véritable abécédaire de la spiritualité et de l’histoire chrétiennes, en fournit le glossaire précis et exhaustif, et l’un des meilleurs guides.


Orphée au Moyen Âge
par John Block Friedman, Jean-Michel Roessli

La place que tient Orphée dam la mythologie et la religion gréco-romaines est connue depuis fort longtemps. Ce qu’on savait moins jusqu’à une époque récente, c’est que le chantre thrace n’a jamais complètement disparu de la culture occidentale. On le retrouve en effet dans la littérature pseudépigraphique de l’époque hellénistique et romaine, chez les Pères de l’Eglise, dans l’art paléochrétien, la philosophie médiévale et les littératures en langues latine et vernaculaires du Moyen Age. Le livre de John Block Friedman s’interroge sur les raisons de cette survivance et étudie les métamorphoses de la figure mythique au cours des quelque dix-huit siècles qui séparent le judaïsme hellénisé de la Renaissance écossaise. Cet ouvrage ne met pas seulement à la disposition des lecteurs francophones un classique des études médiévales, il présente en outre plusieurs traductions françaises inédites de textes écrits originellement en grec, en latin et dans diverses langues vernaculaires du Moyen Age. Une postface étendue propose un bilan des travaux effectués depuis la publication de l’ouvrage et fait le point sur les perspectives qui s’offrent encore aux chercheurs.

Initiation à l’ancien français
par Sylvie Bazin-Tacchella

Cet ouvrage propose des catégories d’analyse et fait travailler méthodiquement sur une part importante de l’étude de la langue dans tous les programme de Deug de lettres modernes. Analyse entre autres, le système nominal, verbal de l’ancien français, et la syntaxe.

Catégorie