Aide-Memoire Du Choral A Quatre Voix par Étienne Lestringant

La voix chorale ou le chant multiplié
par Étienne Lestringant

A première vue, chanter ensemble n’est qu’un cas particulier d’expression vocale. En réalité, la spécificité collective de la pratique chorale implique de la part de l’individu un engagement d’une toute autre nature que le simple fait de chanter, rien que pour soi-même, dans le cadre de la vie privée. La véritable raison d’être de la pratique du chant choral est la démarche vers l’Autre. Les facteurs humains constituent le fondement essentiel de tout travail d’élaboration chorale. A travers cet ouvrage, l’auteur, à la lumière de ses expériences dans le domaine du chant et de la direction de chœur, engage une réflexion sur l’espace choral, appréhendé dans la globalité de ses richesses et de ses contradictions. Il s’adresse à tous ceux qui s’adonnent au chant choral -choristes, chefs de chœur, musiciens professionnels ou du temps libre se consacrant à des degrés divers à magnifier la voix chorale et portant toujours plus haut le message dont la musique l’investit. Un survol historique permet de mettre en évidence la nature, par essence mouvante et instable, de toute entité chorale, incarnation éphémère d’un art musical en perpétuelle évolution, puis de réfléchir aux incidences de l’héritage des siècles passés sur une pratique partagée, au cœur d’un présent sans cesse à réinventer.

Points de repère
par Pierre Boulez, Jean Jacques Nattiez, Sophie Galaise, Robert Piencikowski

Pierre Boulez est un des créateurs les plus importants du XXe siècle et un véritable penseur de la musique. De 1976 à 1995, il a occupé au Collège de France la chaire ” Invention, technique et langage “. Publié à l’occasion de son quatre-vingtième anniversaire, le présent volume réunit l’ensemble des leçons que le compositeur et chef d’orchestre y a présentées. Comment naît l’idée musicale ? Comment passe-t-on de l’idée à sa réalisation ? Quels sont, dans l’acte d’invention, les rapports entre le métier et l’imagination ? La mémoire risque-t-elle d’occulter la création ? Peut-on parler d’authenticité en musique ? Dialoguant souvent avec ses ” ancêtres “, les grands compositeurs de la modernité (Bartok, Berg, Debussy, Varèse, Stravinsky entre autres), mais aussi avec ses classiques de prédilection (Bach, Wagner), il tient à haute voix, dans Leçons de musique, le journal de son métier de compositeur et lève un coin du voile sur le ” noyau infracassable de nuit ” d’où surgit la composition musicale.

La colère des Hérissons
par Jacques Cassabois

Dans un petit village d’Ile de France, à Lunainville, les débats vont bon train : pour ou contre les gaz de schistes ? pour ou contre forages et explorations du sous-sol ? Après une forte mobilisation et des manifestations d’hostilité au projet, les Lunainvillois semblent tous se ranger à la décision du Maire. Tous ? Non, car Clémence et Louis, lycéens de 16 ans, décident de reprendre le flambeau de l’opposition. Clémence a perdu sa maman à cause des pesticides épandus sur les champs familiaux, elle ne laissera pas les industriels de l’énergie, ni les politiciens, décider du monde de demain. Car ce monde, c’est le sien, c’est celui de sa génération, elle veut qu’on l’entende ! Avec Louis, elle crée LES HERISSONS EN COLÈRE, un groupe qui a tôt fait de réunir une quinzaine de jeunes comme eux, désireux de prendre la parole et de se faire entendre. Mais qui sont-ils, si faibles et fragiles face aux roues des camions sismiques et aux rouages des jeux politico-financiers ? Qu’importe ! Ils décident de foncer et organisent des actions qui montent en puissance : distributions de tracts, manifestations, blocage d’un train qui leur fait connaître arrestation et garde à vue, blocage de péages autoroutiers. Initiatives dont la presse va parler et permettre, réseaux sociaux aidant, au mouvement de faire tache d’huile, car d’autres HÉRISSONS n’attendaient qu’un signal pour rejoindre les pionniers. C’est une épopée protestataire, doublée d’une intense histoire d’amour entre les deux leaders, Clémence et Louis, qui va se développer avec un seul objectif : l’abandon des forages et la défense de la terre. Un nouveau souffle dans son travail de romancier pour Jacques Cassabois, où l’on retrouve toute la force de son écriture au service d’un engagement contemporain et d’un appel à la conscience citoyenne, portés par la parole et l’énergie de petits qui refusent de s’en laisser conter par les grands.

Catégorie